Actualités

 

Un nouveau médicament varroa obtient l'autorisation de mise sur le marché européenne

12 Octobre 2016

Le CVMP (Committee for Medicinal Products for Veterinary Use) a approuvé un nouveau médicament destiné à traiter la varroase des abeilles, VarroMed®, combinant deux substances actives : l’acide oxalique et l’acide formique.

Les deux substances actives entrent déjà dans la formulation de médicaments antivarroa : Api-Bioxal® (Chemical Saif, laboratoire Destaing) pour l’acide oxalique, Maqs (VetoPharma) pour l’acide formique.


L’originalité repose donc dans leur association et peut-être aussi dans le mode d’emploi par « dispersion » dans les ruches avec ou sans couvain. Une dispersion unique « est généralement bien tolérée », mas des administrations répétées peuvent être à l’origine de mortalité chez les abeilles.


Huit médicaments « antivarroase » sont déjà autorisés en France. Ce neuvième médicament est le premier approuvé par l’Agence européenne du médicament avec une future autorisations de mise sur le marché (AMM) centralisée valable d’emblée dans l’UE28. L’Agence européenne s’en félicite en diffusant un communiqué de presse sur cet avis favorable qui n’a pourtant pas été adopté par consensus. Ce communiqué souligne que les abeilles contribuent à hauteur d’au moins 22 milliards d’euros par an à l’agriculture européenne et pollinisent plus de 80 % des cultures et des plantes non cultivées en Europe.


Le titulaire de l’AMM, BeeVital, est une entreprise allemande spécialisée dans les produits pour les apiculteurs (voir ce lien).


Pour rappel : ces médicaments approuvés par l’Agence européenne du médicament ne sont pas encore formellement autorisés. Sur la base de ces avis favorables, la Commission européenne notifie les AMM centralisées à leurs titulaires dans les deux à trois mois suivants.


Source : GDS France

Communiqué officiel de l'Agence Européenne du Médicament: http://www.ema.europa.eu/docs/en_GB/document_library/ Press_release/
2016/10/WC500213813.pdf